Portrait de François CERRETANI

Portrait De François Cerretani, XVIIe Siècle

Portrait de François CERRETANI de Cerreto, cofondateur avec Pierre BINI ( cité en légende du tableau) de la congrégation de l'Oratoire de Saint Philippe Néri, avec en main un crucifix orné d'un ruban qui porte l'inscription "Non est alia via".

Dans son livre " Description de la Ville de Florence et de ses environs ", L.F.M.G. GARGIOLLI écrit en 1819 ( Tome premier, pages 76 et 77.):
" Les prêtres de l'oratoire, connus encore sous le nom de Filippini, de celui de leur fondateur, furent institués à Rome par st Philippe Néri, florentin, dans l'église de ste Marie de Vallicella, qui lui fût à cet effet concédée par Grégoire XIII. Ils virent ensuite, à la sollicitation de l'archevêque Pierre Niccolini, s'établir à Florence, ou les deux florentins les pp. Pierre BINI et François CERRETANI, arrivèrent de Rome en qualité de fondateurs, en 1633. Ces deux religieux établirent d'abord leur congrégation dans l'église de st Sébastien dite des BINI, aujourd'hui simple oratoire, qui leur fût cédée par l'archi-hôpital du st Esprit de Rome, qui en avait le patronage. Ils y habitèrent jusqu'en 1640, époque à la quelle , le pontife Urbain VIII. leur ayant accordé l'ancienne paroisse de st. Florent, ils vinrent y demeurer dans la même année, et y demeurent encore de nos jours, au grand avantage de la ville, qui a eu toujours lieu d'admirer le zèle et l'empressement que ces religieux déploient dans les exercices de piété qui leur sont prescrits par leur louable institut. "

Une gravure du XVIIe siècle représente notre tableau (cf dernière photo);

Ecole florentine du XVIIème siècle.
Cadre postérieur
rentoilage ancien

Dim. avec cadre ( H x L ): 117 x 97 cm
Dim. sans cadre ( H x L ): 91 x 71 cm

Portrait de François CERRETANI

€5,100.00Prix
  • Portrait de François CERRETANI , cofondateur à Florence de la Congrégation de l'Oratoire de St Philippe Néri.

  • Très bon état

    Rentoilage ancien

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon

© Galerie Paragone 2017.